video corpo

Un robot KUKA fraise des tubes en plastique surdimensionnés

KUKA Roboter
Ajouter à mes favoris

Chez Asset International, au Pays de Galles du Sud, un robot KUKA 120 R2700 extra HA, l’unité linéaire KL 1500-3T et deux servomoteurs MG 360 KUKA pour l’axe rotatif externe ainsi que la commande KUKA CNC facilitent le travail des employés pour les o

Série KR QUANTEC pour des charges allant jusqu'à 120 kilogrammes

Le robot KUKA 120 R2700 extra HA de la série KR QUANTEC pour des charges allant jusqu’à 120 kilogrammes est conçu pour la haute précision, comme p. ex. des applications de fraisage ou des applications laser. Chez Asset International, il usine les grandes pièces de tubes en plastique avec une broche de fraisage spéciale à grande vitesse. Auparavant, les employés fixent les pièces sur une table porte-pièce multifonctionnelle ou une grande table autocentreuse guidée par axes rotatifs. Grâce à l’absence de barrières dans l’installation, le robot sur l’unité linéaire KL 1500-3 T peut s’approcher directement du tube en plastique à usiner puis procéder à l’usinage de la pièce en fonction des besoins. Cette solution a été développée par l’intégrateur Eugen Riexinger GmbH & Co. KG de Bad Liebenzell.

Augmentation de de 40 % de la productivité - amélioration de la sécurité

« Grâce au robot KUKA 120 R2700 extra HA, nos employés se voient soulagés de travaux manuels très fatigants exposés à de fortes vibrations », explique Graham Bennett. « Cette solution nous a permis d’augmenter notre productivité de plus de 40 % », se réjouit le le directeur de la production chez Asset. Les capacités ont été augmentées de plus de 50 %, tout en réduisant les durées de fabrication. « Nous bénéficions ce faisant d’une qualité et d’une précision nettement supérieures », souligne M. Benett. Grâce à une structure modulaire, l’installation peut être adaptée à tout moment aux besoins d’Asset International. Chez l’intégrateur, on est également très satisfait. « Nous sommes fiers d’avoir conçu la première installation au monde usinant des pièces en plastique d’une telle taille avec une telle précision et vitesse tout en améliorant la sécurité au travail », souligne Manuel Kratz, chef de projet chez Riexinger. C’est pourquoi, dans l’entreprise de Bad Liebenzeller, on est convaincu que le développement de l’automatisation basée sur robots va continuer dans le secteur de l’usinage du plastique.

Un robot KUKA fraise des tubes en plastique surdimensionnés

Recherches associées