Module IVF Memmert pour fécondation in-vitro

Memmert
Ajouter à mes favoris dans MyDirectIndustry

Le module IVF qui sera disponible dès le 1er septembre 2015 minimise les temps de récupération des taux de CO2 et d’humidité après ouverture de la porte. Ce bloc d’incubation à tiroirs séparés s’installe dans un incubateur à CO2 INCOmed Memmert.

Toute condensation et toute évaporation doivent absolument être évitées au cours d’une culture fécondation in-vitro. Les taux de CO2, d’O2 et l’humidité sont contrôlés avec grande précision dans l’incubateur à CO2 INCOmed Memmert. En particulier, le dispositif d’humidification et de déshumidification active permet de limiter l’évaporation à un niveau minimum, de sorte qu’on peut par ailleurs se dispenser de cultiver sous film d’huile. De plus, pour réduire les temps de récupération des taux de CO2 et d’humidité à un strict minimum après ouverture de la porte, Memmert a développé, en coopération avec d’éminents spécialistes de la fécondation in-vitro, un module IVF à 8 tiroirs qui peut être installé dans un incubateur à CO2 INCO108med, certifié dispositif médical classe IIa pour la fécondation in-vitro.

Les échanges d’air avec l’ambiante sont garantis de très faible niveau dans le module IVF, car si un tiroir est ouvert, tous les autres sont bloqués en position fermée. L’ouverture des tiroirs s’effectue sans ébranlement par simple traction vers l‘avant où un dispositif de blocage les empêche de basculer. La capacité totale de l’ensemble des 8 tiroirs est de 24 cuvettes à 4 puits, ou 24 boîtes de Petri de diamètre 60 mm ou de 48 de diamètre 35 mm. Pour les cultures cellulaires nécessitant des apports ou des compensations de milieux nutritifs, ceux-ci peuvent être introduits par des dispositifs spécialement conçus pour les tubes.

Le caisson intérieur de l’INCOmed, y compris tous les dispositifs qui y sont installés, est stérilisable à 160 °C.

Module IVF Memmert pour fécondation in-vitro

Autres trends associés

Recherches associées