Le capteur tous gaz ES1-AG: Conçu pour la qualité de l’air intérieur

Gaby Schwendener
Favoris

La pollution de l’air intérieur est un problème croissant, en raison de l’isolation toujours meilleure des immeubles et des maisons.

Certes, celle-ci permet des économies d’énergie de chauffage, mais elle empêche aussi des échanges d’air indispensables. Ceux-ci sont en effet importants pour évacuer les gaz potentiellement nocifs qui proviennent des produits de nettoyage, des solvants, des tapis et autres revêtements de sol, ainsi que de nombreuses autres sources. A cet égard, la plupart des composés organiques volatils (COV) sont considérés comme nocifs pour la santé, même à des concentrations très faibles exprimées en ppm. Par ailleurs, la liste des COV contient plus de 300 gaz différents. C’est pourquoi la mesure des COV totaux (COVT) est l’un des meilleurs moyens de contrôler la qualité de l’air intérieur, car elle peut être couplée à une ventilation à la demande. Cela étant dit, la mesure des COVT nécessite des capteurs de gaz de haute qualité, disposant d’une faible dérive et d’une grande sensibilité aux COV. Le capteur ES1-AG de Pewatron a été spécifiquement développé à cette fin; il mesure les COV avec une grande précision et fournit une valeur fiable pour les COVT.

Il s’agit d’un capteur électrochimique, où toutes les électrodes de détection et la solution d’électrolyte sont imprimées sur un support à substrat céramique par une technologie de dépôt de film épais qui tolère des volumes très élevés. En outre, chaque capteur ES1-AG est calibré individuellement et livré avec un protocole d’étalonnage. Ces données peuvent d’ailleurs être utilisées et stockées dans l’électronique d’amplification, ce qui simplifie la phase d’homologation et l’étalonnage final du produit.

Le capteur de gaz ES1-AG présente des plages de mesures standard de 0 à 200 ppm, 0 à 1000 ppm et 0 à 2000 ppm. Quant au temps de réponse T10/90, il est court (< 10-12 secondes) et la plus basse concentration détectable se situe entre 2 et 4 ppm selon la plage de mesure. Grâce à la grande sensibilité des capteurs de gaz ES1-AG, la résolution minimale peut en outre atteindre 0,1 ppm (selon l’électronique d’amplification). Le temps de réponse court, le faible seuil de détection et la résolution minimale de ce capteur le rendent idéal pour des applications de ventilation à la demande. Il peut être monté à proximité de l’unité de ventilation pour un contrôle optimal, mais aussi être intégré dans des appareils distants fonctionnant sur batteries. Ce dernier mode permet une grande souplesse dans le choix de l’emplacement du dispositif, puisqu’il est alors possible de trouver aisément des positions de montage optimales et d’installer le détecteur de gaz en conséquence.

Le capteur tous gaz ES1-AG: Conçu pour la qualité de l’air intérieur

Autres trends associés

Recherches associées